Clinique Traditions et Modernité | Tél.: 514-316-7581 | 644 Boul. Curé-Poirier Ouest, Bureau 1, Longueuil, J4J 2H9 | YouTube Facebook
Lifting acupunctural

Lifting acupunctural

Lifting acupunctural, c’est quoi?

Lifting acupunctural (ou aculifting) est un traitement ayant recours aux fines aiguilles d’acupuncture qui seront implantées sur les muscles peauciers du visage. Il possède l’avantage d’être sans douleur, d’être naturel et d’améliorer votre santé en général. Faites la connaissance de la méthode naturelle pouvant redonner l’éclat à votre visage!

Est-ce que ça marche?

Au fur et à mesure des séances, lifting acupunctural améliore:

  • La tonicité du visage grâce[1] à la stimulation musculaire ;
  • L’épiderme;
  • Les rides et ridules dont l’apparition est retardée grâce à la stimulation de la production de collagène[2];
  • Le teint, car la circulation sanguine est activée ;
  • Les poches autours des yeux;
  • Les paupières tombantes;
  • L’ovale du visage.

Comment se déroulerait la séance?

Une séance dure environ une heure et demie. Le traitement débute par un massage du visage avec la « roulette chinoise » afin de détendre la peau.
Ensuite, la pose des fines aiguilles en or et des aimants laissés en place de 20 à 30 minutes. L’électrostimulation des points d’acupuncture sur le visage complète le traitement.

Massage du visage avec la « roulette chinoise »

La fréquence des séances

La fréquence des séances dépend selon l’âge et l’état de la peau. Ceci est à discuter avec l’acupuncteur. Habituellement, après 40 ans, nous suggérons un minimum de 4 à 6 traitements consécutifs.

Qui peut venir?

Toute personne voulant améliorer l’apparence de son visage est la bienvenue!

Électrostimulation des points d’acupuncture

Y a-t-il une limite d’âge?

Non, mais sachez que l’action de ce soin pour les visages jeunes sera préventive et curative chez ceux dont les rides sont déjà apparentes.


Ressources

  1. John B. Barrett, L.Ac. Aesthetic Surgery Journal// Volume 25, Issue 4, July 2005, Pages 419–424, https://doi.org/10.1016/j.asj.2005.05.001
  2. Kimura M., Tohya K., Kuroiwa K., et al. Electron microscopical and immunohistochemical studies on the induction of ‘Qi’ employing needling manipulation. The American Journal of Chinese Medicine. 1992;20(1):25–35. doi: 10.1142/s0192415x92000047.

Laisser un commentaire